Le Défibrillateur se trouve sur le mur de la Mairie de manière à être disponible à tout moment.

Les gestes qui sauvent

Toute personne témoin d’un arrêt cardiaque doit instaurer cette « chaine de survie ».

Prévenir les secours en composant le 15, démarrer le massage cardiaque le plus tôt possible, poser le défibrillateur.

En effet, dans de nombreux cas d’arrêt cardiaque, le coeur continue de battre, mais le rythme des battements est tellement anormal que les contractions cardiaques sont inefficaces et que le coeur ne peut plus assumer sa fonction de pompe sanguine : c’est la fibrillation.

Cette fibrillation peut être corrigée au moyen d’un Défibrillateur appelé DAE, qui analyse le rythme cardiaque de la victime, avant de lui administrer, si nécessaire, un choc électrique.

Le DAE accompagne les intervenants par des consignes vocales, il donne le rythme du massage cardiaque (100 compressions par minute), indique quand il faut arrêter de masser pour permettre à l’appareil d’analyser le rythme cardiaque et indique aussi lorsqu’il administre un choc électrique.

Les applications utiles

Les emplacements des DAE et celui de la mairie de Beaupuy sont référencés sur les applications de geolocalisation de DAE type Staying Alive, Croix Rouge, Sauv life, Permis de sauver….

Ces applications permettent aussi aux citoyens volontaires et ayant des compétences en secourisme de s’inscrire. Ils gardent la géolocalisation de leur smartphone activée, et peuvent être sollicités pour intervenir sur un arrêt cardiaque à proximité en attendant l’arrivée des secours, que ce soit en allant chercher un défibrillateur ou en commençant à prodiguer un massage cardiaque. A vos smartphones !